Le fribrosarcome du chat

Ces derniers temps, ma petite boule de poils adorée n’avait pas la grande forme… Effectivement, après un tour chez le vétérinaire, j’ai eu la malheureuse supprise de découvrir que mon chat avait une maladie que l’on retrouve aussi chez l’homme.

Inquiète de l’état de santé de mon chat

Chat

En Mars, je sens que mon gros minet a une petite boule entre les omoplates… Pensant que c’est des poils, je brosse mais non, ça a l’air d’être dans la peau.

En Avril, je finis par prendre rdv chez le vétérinaire. Son verdict : fibrosarcome du chat, c’est une tumeur maligne que le chat ne sent pas, mais qui grossit jusqu’à le tuer…!

La version du vétérinaire, ce n’est pas dû aux vaccins, des chats en font juste parce qu’il se sont ouvert à cet endroit après une bagarre… Elle me rassure, me dit que mon compagnon aurait dû avoir un rappel en 2006 et arrive à me faire dire OK pour la revacciner contre les 3 grandes maladies du chat, cette fois dans la cuisse.

Après mes recherches, ce serait dû à un adjuvant que l’on trouve dans les vaccins surtout dans les injections où il y en a plusieurs en même temps. Déçue d’avoir été influençable et de l’avoir à nouveau vaccinée.

On guérit mon chat de sa tumeur

En Mai, c’est l’opération : ils ont enlevé la tumeur, de la chair et un peu de muscle. Elle est toute cassée, n’arrive pas à monter les escaliers et les points sont sur 6 bon cm…

Une semaine plus tard, les points ont sautés à plusieurs endroits et la plaie s’est ouverte, j’ai eu vraiment peur, on voyait la chair. Je les ai appelée et là ils m’ont dit que c’était parce qu’elle se gratté (comme nous quand on cicatrise sauf qu’on sait se contrôler !).

Schéma d'une tumeur

Une astuce pour aider à la cicatrisation

Solution proposée : un tee-shirt de bébé afin que la plaie soit protégée et qu’elle ne puisse pas y toucher. J’ai également pris l’initiative de lui mettre de la crème Avène afin d’aider un peu.

En quelques semaines, c’était très bien, la cicatrice était belle et les poils commençait à la recouvrir.

Mais…. elle a recommençait à se gratter sur 2cm et à faire sauter la croûte… Rebelotte, on lui remet le tee-shirt, encore un coup de crème… A plusieurs reprises, elle a trouvé le moyen de re-enlever la croûte et de même se couper à côté… !

Contrôle que la tumeur a bien été éradiquée

J’ai pris rendez-vous hier, chez le véto pour vérifier que le fibrosarcome ne récidive pas… Ouf rien à l’horizon. Je lui parle de la croûte et selon lui, c’est allergique, sûrement du aux puces. Pourtant, je n’ai rien remarqué, elle en a déjà eu et elle se grattait vraiment et pas que le cou.

Il me propose une solution : une injection anti-puce, antibiotique et corticoïde et crème au plante. Je lui explique que je ne suis pas très fan de cette chimie, qu’elle a 11 ans, une opération récente, j’ai envie de la laisser un peu tranquille.

Après m’avoir mis la pression en m’expliquant que ça risquait de s’infecter et d’empirer, j’ai cédé aux antibiotiques et corticoïde.

Retour à la maison, j’ai regardé dans le livre de Robert Masson, « La naturophatie pour chat », et je vais tester le traitement contre l’eczéma car si c’est allergique et qu’elle se gratte jusqu’au sang, ça peut être ça.

En ce qui concerne son alimentation, je la change progressivement depuis plusieurs semaines au profit de croquettes et de sachets de pâté Almo Nature. Elle aime et je me dis que c’est bon pour sa santé.

One Response

  1. Quelques lectures utiles
    Quelques lectures utiles mai 15, 2016 at 3:03 |

    […] livre m’a permis de savoir comment gérer l’avant et l’après d’une opération (comme le fribrosarcome de mon chat) et j’ai pu apprendre pleins d’autres infos intéressante comme ce qu’il faut lui donner en […]

Leave a Reply