Cure de sève de bouleau

Nous sommes encore dans la période de cette cure car c’est au printemps que la sève est récolté. Je l’ai découverte en cours et j’ai eu envie de la tester. J’ai choisi une version plus concentré pour une raison financière, j’ai payé 16€ au lieu de 75€ pour de la fraîche.

Quel est le principe de cette cure ?

La sève de bouleau est très riche en minéraux essentiels et en acides aminés et enzymes qui vont permettre une meilleure assimilation. Elle est aussi drainante, ce qui favorise l’élimination des acides et à la clé, une amélioration des douleurs articulaires, de cellulite et des problèmes de peau sèche (exéma, dartres…).

Produit Depuraseve : sève de bouleau

Combien de temps la pratique ?

La cure dure 21 jours, j’ai pris l’équivalent d’1 flacon et demi dilué dans l’eau tout les matins (pour la fraiche, c’est 1 à 2 verres). Une fois ouvert, le flacon se conserve au frais, le goût est neutre.

Les résultats de notre cure à la sève de bouleau

Rien ! J’en ai discuté lors du dernier séminaire et le prof nous a expliqué pourquoi, je n’avais eu aucun effets : ce n’était pas le moment de drainer mon organisme. J’étais encore très fatiguée, je me remettais tout juste des virus et infections de l’hiver, ma force vitale était trop faible pour pouvoir subir un drainage. De plus, pour que les reins puissent faire leur travail dans de bonnes conditions, nous devons respecter un équilibre entre le système sympathique (action) et parasympathique (repos), à cette période, je dormais encore très mal. Les conditions n’étaient pas réunies pour que cette cure soit intéressante.

Même s’il ne sait rien passé, cette expérience m’a appris que les compléments alimentaires ne font pas de miracles et que le contexte détermine leur efficacité.

2 Responses

  1. Éric G. Delfosse
    Éric G. Delfosse avril 23, 2014 at 12:33 | | Reply

    Effectivement, les compléments alimentaires ne font pas de miracles s’ils sont « mal pris » … mais, bon, dans ce cas-ci, je ne vois pas trop où est le problème…
    C’est maintenant qu’on fait les cures de sève de bouleau parce que c’est maintenant que les bouleaux font remonter leur sève à toute vapeur…
    La Nature se serait-elle trompée à ce point, de produire – depuis des millénaires – cette sève au printemps, alors qu’il faudrait la prendre … je ne sais pas, moi … en été, par exemple ?
    Mais alors, ne serait-ce pas plutôt nous qui ne vivons plus naturellement, au rythme de la Nature ?
    L’explication (« ce n’est pas le bon moment ») me semble assez peu « naturelle »…
    Il y aurait peut-être aussi une autre explication : dans la Nature, il n’y a pas de sève de bouleau concentrée…
    Peut-être devriez-vous réessayer avec une « vraie » sève ?
    Quoi qu’il en soit, je vous souhaite une « Bonne sortie de l’hiver » !

    1. Lady Mui Punae
      Lady Mui Punae avril 24, 2014 at 2:37 | | Reply

      Bonjour,
      Quand je dis que ce n’était pas le bon moment, je parlais pour moi.
      Je n’ai jamais remis en question cette cure (avec le même produit) qui est très intéressante et donne de très bons résultats. Je dis juste qu’à ce moment là, mon organisme n’avait pas l’énergie nécessaire pour faire une cure drainante, ce qui explique que ça n’ai rien donné.

Leave a Reply