Arrêt maladie pour troubles nerveux

Après les pleurs en sortant de la médecine du travail et ceux de lundi dernier déclenché par une séance de relaxation, je me suis dis qu’il était peut-être temps d’écouter les médecins et d’accepter un arrêt maladie !

Une visite chez mon médecin traitant

Je me suis donc rendue vendredi chez mon médecin généraliste. Je lui ai raconté ce qu’il s’était passé et que j’était prête à faire ce qu’elle me conseille : du repos! Elle m’a donné 10 jours d’arrêt maladie, histoire de pas reprendre avec une semaine complète (ça faisait un petit moment que la forme n’y est plus vraiment) ! Elle m’a taquiné en me disant que je venais la voir après avoir fais les payes (c’est moi qui les prépare pour le cabinet comptable et qui m’occupe surtout de leur règlement). Eh oui, je suis obligée de choisir la période pour prendre un arrêt, histoire que ça ne râle pas trop au bureau!

Une prescription médicale

Et j’ai eu droit aussi au Xanax… Dur ! Le problème, c’est que j’ai une copine à qui son médecin aussi lui en a refilé parce qu’elle n’en pouvait plus du boulot. Alors, soit on en a vraiment besoin, mais on ne le réalise pas, soit ils prescrivent ça comme des bonbons!

Pour le moment, je préfère continuer mes nuits pourries avec pleins de rêves bizarres et le sommeil ultra-agité avec l’impression d’avoir somnolé mais pas dormi profondément et je verrais comment ça évolue. Je ne suis pas prête et je n’ai pas envie à 26 ans de prendre du Xanax pour me calmer ou pour dormir.

Savoir se relaxer

Justement, on travaille sur le lâcher-prise avec la sophrologue, donc quand j’ai envie de pleurer, il faut laisser faire et pas prendre un cachet pour que ça passe. Ca ne résout rien, ça permet juste de moins faire de vagues et donc de moins remettre en question certaines choses..!

Au programme de cette grosse semaine : REPOS, faire des choses agréables : le marché, des mandalas, lire, travailler mes cours, préparer mon mémoire et rajouter des infos sur mon site pro et des articles ici.

Et vous? le stress au boulot ou dans la vie de tous les jours? vous faites comment pour le gérer?!

Leave a Reply